Nouvelle lecture

Publié le par Lannes

Je viens de terminer ce livre dernièrement, c'est un livre très interessant qui traite d'une unité nazie pas ordinaire créé par Oskar Dirlewanger qui donnera son nom d'ailleurs à la brigade et qui a principalement été utilisée comme unité anti partisans.

C'est un livre difficile car cette unité à l'origine composé d'à peine une centaine de braconniers, c'est vu au fil du temps complété par des droits communs, criminels, violeurs, voleurs, des soldats de la Wermarcht et de la SS condamnés qui devaient refaire leur preuves puis à la toute fin de la guerre de prisonniers politiques principalement des communistes.

 

 

Les-chasseurs-noirs--La-brigade-Dirlewanger.jpg

 

 

Descriptions du produit

Présentation de l'éditeur

Les chasseurs noirs... Des repris de justice, des braconniers auxquels Himmler en personne propose la liberté en échange d'une chasse à l'homme dans les forêts ukrainiennes et biélorusses. L'homme chargé de ce contrat faustien, Oskar Dirlewanger, est lui-même un marginal : volontaire de la Grande Guerre, " réprouvé " des corps francs, il s'est battu, en soldat puis en militant nazi, contre le " monde d'ennemis " qui, à ses yeux, menaçait l'Allemagne.
La guerre, les chasseurs noirs la mènent contre les partisans ; ils prennent aussi en charge les cohortes de Juifs polonais parqués dans les camps de travail et écrasent le soulèvement de Varsovie à l'été 1944. Les hommes de l'unité spéciale massacrent, violent, pillent à un degré tel que la hiérarchie SS elle-même ouvre des enquêtes. Ce sont 200 villages biélorusses qui connurent le sort d'Oradour, 30 000 hommes, femmes et enfants de Varsovie qui tombèrent, victimes des chasseurs noirs. Appuyé sur des archives allemandes, russes et polonaises, ce livre offre la première étude sur les SS braconniers de Hitler.

Biographie de l'auteur

Christian Ingrao dirige l'IHTP ; il enseigne à l'Ecole polytechnique et à l'ENS-Cachan.

Publié dans histoire-et-miniatures

Commenter cet article