Nouvelle lecture

Publié le par Lannes

Voici le dernier livre que je viens de lire, le nouveau Jean Lopez sur le front de l'Est :

 

Le chaudron de Tcherkassy-Korsun

 

Le-chaudron-de-Tcherkassy-Korsun---Mozilla-Firefox.jpg

 

 

 

  • Broché: 464 pages
  • Editeur : Economica (5 mai 2011)
  • Collection : Campagnes & stratégies
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2717860290
  • ISBN-13: 978-2717860290

 

Encore une fois après trois volumes consacrés au front de l'Est Jean Lopez nous offre un excellent livre sur une opération importante sur le Dniepr en français.

En réalité, l'ouvrage ne traite pas seulement de la poche de Tcherkassy, mais part de Koursk jusqu'au fleuve Dniepr, depuis les combats de l'automne 1943 jusqu'à février 1944.

La part consacré à l'Armée Rouge est plutôt importante dans cette ouvrage, contrairement aux idées reçues les soviétiques ne sont pas en supériorité écrasante que ce soit en infantrie, chars ou artillerie. L'auteur en profite également pour détailler le pont aérien de la Luftwaffe, qui fut bien plus efficace que celui de Stalingrad et un petit historiques des unités de transport sacrifié à Stalingrad mais remontant au prémice de la chute à la poche de Demiansk.

 

Jean Lopez met bien en avant dans son livre la victoire inachevée des Soviétiques par un manque important d'infanterie et de blindés, échec de la maskirovka et de la concentration des moyens. Le climant plutôt chaud pour un mois de février en Russie génant les mouvements allemands mais aussi grandement les soviétiques, lignes de ravitaillement extrèmement perturbées.

La Wehrmacht reste prisonnière d'une vision raciste des russes les prenant toujours pour des sous hommes uniquement capable de faire des charges massives de fantassins et de blindées. Alors qu'opérationnellement et stratégiquement ils sont constament dépassés.

Cela n'empêche les généraux allemands de croire encore à une possible victoire à l'est, alors qu'ils sont battus à plate couture depuis plus d'une année.

Le seul petit reproche c'est la description des combats dans les nombreux villages toujours pas très facile à lire et qui embrouille un peu le lecteur, mais d'excellentes cartes sont là pour nous aider.

 

C'est un excellent ouvrage que je recommande à tout les amoureux de la Seconde Guerre Mondiale même ceux qui ne sont pas passionnés par le Ostfront.

 

 

 

 

Publié dans histoire-et-miniatures

Commenter cet article