Nouvelle lecture

Publié le par Lannes

Voici mes deux nouvelles lectures du moment, livres très intéressant mais un peu succint quand même.

 

FIRST BULL RUN - PREMIÈRE VICTOIRE POUR LE SUD

bullrun.jpg 

 

Survenue en juillet 1861, la bataille de Bull Run, quoique de portée somme toute limitée, eut néanmoins un impact considérable sur la guerre de Sécession elle-même. Son impact psychologique est en effet indéniable, auprès des combattants nordistes notamment, et fait prendre conscience aux uns et autres de la réalité de la guerre et des défis qu’ils restaient à relever. La première bataille de Manassas est par ailleurs notable puisqu’il s’agit du premier engagement de taille qui voit intervenir des troupes acheminées par voie ferrée. En l’occurrence, cela permit aux troupes confédérées de remporter la victoire.

Format 200x240 mm
80 pages
5 cartes couleur
14 planches uniformologique
50 photographies d’époque

ISBN : 978-2-35250-152-7

 

 

HONGRIE1944-1945 - LE DERNIER COUP DE GRIFFES DES PANZER

hongrie1944.jpg 


Les noms de Bicske, Debrecen, les Monts Vertes ou la colline du Château ne trouvent guère d’écho en nous. Pourtant, c’est dans ces confins hongrois que se sont déroulés des combats d’une très grande âpreté, culminant avec un des sièges les plus durs du front de l’Est et de la seconde Guerre mondiale, celui de Budapest, et consacrant la dernière grande offensive blindée allemande de ce conflit.
Succédant à la destruction spectaculaire du Groupe d’Armées Centre et masqués par la ruée sur Berlin des forces de Koniev et de Joukov, ces combats sont restés dans un oubli relatif.
Pourtant, quand on analyse de plus près les effectifs engagés, les sacrifices consentis , les implications stratégiques et politiques, les nombreux combats livrés et pertes subies, le tout dans des conditions climatiques extrêmement rigoureuses, on ne peut qu’être étonné de la pénombre qui entoure encore ces derniers efforts germano-hongrois à l’Est et la façon dont les Soviétiques ont su y faire face tout en poursuivant leurs propres plans.
Cette monographie est l’occasion de détailler ces engagements dont les derniers soubresauts représentèrent en définitive, à un mois et trois semaines de la capitulation allemande à Reims, le dernier coup de griffe des panzers.

Format 200x240 mm
80 pages
10 cartes couleur

ISBN : 978-2-35250-154-1

 


Publié dans histoire-et-miniatures

Commenter cet article