Nouvelle lecture

Publié le par Lannes

Voici ma lecture de moment, La Grande Stratégie de L'Empire Byzantin, étant un fan de cet empire j'ai sauté sur mon ordi pour me l'acheter direct. Ne connaissant pas l'auteur sauf de nom pour son livre sur La Grande Stratégie de L'Empire Romain j'y suis allé quand même les yeux fermés (enfin j'ai ouvert l'œil de temps en temps pour cliquer au bon endroit.)

Je ne suis pas déçu c'est passionnant, et les empereurs byzantins ont fait preuve dans l'ensemble de beaucoup d'intelligence stratégique, ayant une multitude d'ennemis extrêmement différents, du guerrier des steppes qui te file entre les doigts au moindre jet de flèche du guerrier occidental brute et sans finesse qui charge de toute sa puissance, des combattants arabes animées d'une foi inébranlable dans leur combats et sur des fronts vastes et variés, ils ont résisté brillamment durant des siècles.

Comme le dit si bien E Luttwak, contrairement aux Romains, à Clausewitz, Napoléon et jusqu'à nos hommes politiques actuels (encore que ça change) qui voulaient détruire en combat à tout pris, les Byzantins savaient qu'ils ne pourraient pas gagner et ils ont tenus comme ils ont pu.

 

 

 

51BNT4hRgtL._SS500_.jpg

 

Descriptions du produit

Présentation de l'éditeur

Pourquoi donc Byzance a-t-elle survécu deux fois plus longtemps que Rome, son équivalent d'Occident ? Cette endurance extraordinaire est d'au-tant plus remarquable qu'elle n'était favorisée ni par la géographie ni par une prépondérance militaire. Selon Edward Luttwak, cette performance est due à l'habileté de ses souverains qui ont su s'adapter aux circonstances et inventer de nouveaux moyens de faire face à leurs ennemis successifs. La stratégie reposait donc moins sur la force militaire que sur la persuasion.
Et, même au combat, les Byzantins étaient moins portés à détruire leurs adversaires qu'à les contenir. Apparue au Ve siècle face à la formidable menace représentée par les Huns d'Attila, vaincus avec un minimum de forces, cette méthode a continué à s'affiner au fil des siècles.
Edward Luttwak analyse avec une extraordinaire précision tous les aspects de cet incomparable art de la guerre, étudiant aussi bien la religion et le pouvoir à Byzance que sa diplomatie, ses pratiques dynastiques, ses armes, sa tactique, son système fiscal ou encore ses méthodes d'espionnage. La " résilience " de Byzance : une leçon pour les grandes puissances de demain ?

Biographie de l'auteur

Auteur notamment du Grand Livre de la stratégie et de La Grande Stratégie de l'Empire romain, Edward Luttwak est l'un des spécialistes de stratégie et de géopolitique les plus respectés à l'échelle internationale. Il travaille notamment au Centre d'études stratégiques et internationales de Washington.

 

Publié dans histoire-et-miniatures

Commenter cet article