Nouvelle lecture

Publié le par Lannes

Voici ma nouvelle lecture du moment.


C'est un livre très très intéressant, une vision de côté allemand plutôt objective quand on sait que le livre fut écrit après la guerre. Il a un petit penchant pour le duo Hindenburg/Ludendorff et n'aime pas trop les anglais. Surtout lorsqu'il évoque le blocus et la lutte contre les navires des neutres.

 

La guerre de 14-18 - Google Chrome 

 

 

 

Descriptions du produit

Quatrième de couverture

« Werner Beumelburg a écrit un des rares très bons livres sur la Grande Guerre. Son regard, qui est celui d'un historien mesuré, désireux de respecter les faits, complète admirablement l'oeuvre, sur le même sujet, du Britannique Liddell Hart. Mais Beumelburg, avec un rare talent, réussit à mêler à la fois non seulement la guerre continentale et la guerre maritime, mais la relation froide des événements et le conflit tel qu'il est vécu et ressenti par le soldat. À la rigueur de l'historien il joint, de façon sensible, le savoir de la peau. Le sentiment physique de la guerre est ici présent. » - Gérard CHALIAND

L'auteur vu par l'éditeur

Werner Beumelburg (1899-1963 est de la génération d'Ernst Jünger qu'il a bien connu. Engagé à 16 ans, en 1916, juste après la première bataille de Verdun, promu officier sous les obus, il fait une expérience concrète de la guerre. Peu après la fin du conflit, il devient en 1921 rédacteur en chef de la Deutsche Soldatenzeitung, au ministère de la Reichswehr. Il poursuit alors une longue carrière dans la presse et l'édition.
 

Publié dans histoire-et-miniatures

Commenter cet article