Jeu de société

Publié le par Lannes

 

Pour une fois ça ne sera ni un livre, ni des figurines mais un jeu de plateau.

 

 

 au-coin-du-jeu----Byzantium---Opera.jpg

 

 

 

Voici le descriptif pris sur le site Tric Trac.

Je donnerais mes impressions un peu plus tard.

 

Le jeu se déroule au VIe siècle, après une série de guerres entre l'Empire Byzantin et l'Empire Perse.
Les deux empires sont ruinés par la guerre, et sont à présent assaillis au sud par les Arabes et au nord par les barbares Bulgares.

Chaque joueur représente une "influence" ayant des intérêts à la fois dans l'Empire Perse et dans le Califat Arabe. Chaque joueur va influencer les deux camps, dirigeant des armées, développant et pillant des villes, afin d'acquérir le plus de richesses et de prestige possible.

Chaque joueur peut diriger une armée dans chaque camp, et gérer des "cubes". Chaque action rapporte un ou plusieurs points de victoire dans un camp ou dans l'autre (Perse ou Arabe). A la fin de la partie, celui qui totalise le plus de points à la fois du côté Perse et Arabe remporte la partie (on additionne les deux).
Si l'un des deux scores est inférieur à la moitié de l'autre, il est annulé : il faut donc garder un certain équilibre entre les deux camps.
Si Constantinople tombe au mains des Arabes ou des Bulgares, la partie s'interrompt immédiatement et seuls les points Arabes comptent.

On dispose d'un plateau personnel, indiquant les forces de chacune de nos deux armées, réparties dans quatre fonctions : unités d'élite et troupes (forces offensives), milices (défendant les villes en l'absence de l'armée) et logistique (permettant de déplacer son armée). Chaque joueur dispose également d'un trésor Arabe et d'un trésor Byzantin, indépendants et hermétiques, ainsi que d'une Réserve de Cubes.

La carte représente l'Est du Bassin Méditérannéen et ses principales villes, reliées par des routes ou des voies maritimes. La moitié de ces villes sont contrôlées en début de partie par l'Empire Byzantin, un tiers par l'Empire Perse, et les trois villes restantes par les Arabes. Les villes perses ne font qu'attendre d'être pillées et conquises.

Le jeu se déroule en trois tours. Pendant chacun de ces trois tours, les joueurs peuvent réaliser un certain nombre d'actions, une à la fois, chacun son tour : prendre le contrôle d'une ville, réaliser une action spéciale (déclencher une attaque bulgare, une guerre civile, développer ou fortifier une ville...), collecter des taxes, renforcer ses armées, déplacer une armée et éventuellement attaquer une ville, ou passer son tour. La plupart des actions requiert de déplacer un ou plusieurs cube de la réserve vers le plateau ou une armée. On peut "repêcher" des cubes supplémentaires moyennant finances.

Quand tous les joueurs sauf un ont passé, le joueur encore en lice a encore le droit à une seule et unique action, puis le tour se termine. On reçoit des revenus en fonction des villes contrôlées, on paie l'entretien de ses armées, la réserve de cubes est à nouveau remplie et un nouveau tour commence.

A la fin de la partie, les villes contrôlées par les joueurs rapportent d'ultimes points de victoire avant le décompte final.

Rédigé par : scand1sk

 

 

Publié dans histoire-et-miniatures

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Lannes 01/07/2010 20:21


Et oui que veux tu mon ami on se refait pas.


Condutiarii 01/07/2010 19:37



Retour à ses premiers amours, Byzance...