Mag sur l'armée française

Publié le par Christophe Henry

Je viens de m'acheter Histoire de Guerre, Blindés et matérie 1940 et je peux vous dire que c'est du tout bon



Voici le sommaire :

  • - En Tribune libre, le cas de la Belgique en 1940. Défense et illustration d'une situation unique

  • - Le 14e bataillon de chars de combat : l'un des deux BCC légers de la 2e DCr. L'histoire de ses Hotchkiss H 39 et de ses équipages, sans oublier les véhicules de servitude (tracteur de dépannage de chars Somua MCL semi-chenillé). Avec sept profils (face ou dos) en couleurs.

  • - Le canon de 155 C Schneider modèle 1915 et 1917. La genèse et la mise en service, jusqu'en 1918, de la plus célèbre pièce d'artillerie française après le 75. Quatre illustrations en couleurs.

  • - Mais où sont donc passés nos chars B ? Toutes les dotations de la campagne de 1940 dévoilées, bataillon par bataillon, compagnie par compagnie. Sept profils (et vue de face) en couleurs. Et, inédit total, les photographies officielles de la notice de mars 1940 avec la terminologie exacte du plus célèbre des chars français.

  • - Entretien avec le général Weygand sur la défense de la ligne Somme-Aisne, le dernier rempart de la France métropolitaine. L'ordre de bataille complet français et allemand du 5 juin 1940 et la carte en couleurs des positions, en double page centrale.

  • - En campagne, de Stonne à Blois, avec les cavaliers du 12e GRCA. D'incroyables photos de guerre, bien sûr inédites, sur nos combattants de 1940, au feu en première ligne avec leurs canons de 25 antichars (fiche technique, plans et deux illustrations en couleurs) et leurs mitrailleuses Hotchkiss. Sans oublier les chapelets de mines antichars disposées sur les routes, pour tenter de barrer l'invasion.

  • - "une voix dans le désert", le poste radio ER 26 bis à ondes courtes, un matériel original et très performant dont disposait nos troupes opérant dans les théâtres d'opérations extérieurs (TOE). Ce matériel était aussi monté à bord des automitrailleuses, dont trois profils couleurs (Panhard TOE et Laffly TOE) sont présentés.

  • - Autre escapade impériale, un petit panorama des "moteurs en Afrique", prélude à un dossier plus important.

  • - Le plus connu de tous les tracteurs d'artillerie, le célèbre Latil TAR. Dans ce numéro, nous le suivons de 1914 à 1918, dans ses multiples versions. Une variété insoupçonnée, qui ravira les amateurs d'histoire du camion et les maquettistes, grâce à ses six profils, tous différents non seulement par leurs couleurs et camouflages, mais aussi par la forme même de leur carrosserie. Plans constructeur montrant le châssis au 1/35.

Publié dans histoire-et-miniatures

Commenter cet article