Katioucha

Publié le par Christophe Henry

Voici ma future acquisition pour Flames of War, j'espère que l'investissement en vaudra la peine.



La Katioucha, diminutif de petite catherine en russe, est le surnom donné par les soviétiques à un lance-roquettes durant la seconde guerre mondiale.

Surnommé par les Allemands orgue de staline (Stalinorgel) à cause de ses caractéristiques, c'est un lanceur de roquettes installé sur un camion. Plusieurs batteries de Katiouchas étaient généralement alignées, dans le but de créer un tir de barrage et de destruction très important.

Leur très grande puissance de feu était néanmoins compensée par une forte imprécision du tir.

Il a existé deux versions du lance-roquettes, le BM-8 de 82mm et le BM-13 de 32mm (BM pour Boyevaya Machina - véhicule de combat). Chaque camion comportait entre 14 et 48 lanceurs.

Les roquettes du système BM-13, appelé RS-132 (RS pour Raketnyi snaryad = roquette auto-propulsée) étaient d'un calibre de 132mm de diamètre et d'un poids de 42 kg.

Les roquettes étaient lancées par un propulseur à base de nitrocellulose disposé dans le moteur en acier de la roquette. La roquette était stabilisée par des ailerons cruciformes formés par la tôle d'acier. L'ogive explosive, pouvant être à fragmentation, était hautement explosive et d'un poids d'environ 22 kg.

La portée du tir d'un Katioucha était d'environ 5 km.

Les Katioucha sont la réponse soviétique aux Nebelwerfer allemands.

 

La production totale de tout les modèles dépasse les 10000 unités

Publié dans histoire-et-miniatures

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article