Le 88mm

Publié le par Christophe Henry

Après le panzer III et le Sdkfz 251 voici venu le tour du célèbre canon de 88.
S' il y a une arme que je crains le plus à Flames of War, c'est bien le célèbre canon de 88mm, avec une portée de 1 mètre et un AT de 13 aucun char allié Mid-War ne peut résister.


Fiche technique du Canon de 88 mm

 

Pays créateur/utilisateur : Allemagne

Dénomination : 88 mm Flak 18

Mode de tir : semi-automatique par culasse à bloc coulissant horizontal

Calibre : 88 mm

Portée maximale : 14 815 m

Plafond maximal (version antiaérienne) : 9 900 m

Plafond réel : 8 000 m

Cadence de tir : 15 coups/min

Rainurage : un tour pour 38 calibres

Course : 720°

Hausse : - 3° à + 85°


Pour faire face au nombre croissant d’avions alliés à la fin de la Première Guerre Mondiale, l’état major demanda à l’industriel Krupp d’étudier un projet de canon anti-aérien sur la base du 77mm puis finalement porté à 88mm.

Le premier exemplaire du canon est fabriqué en 1928, sous l’appellation 8,8cm Flak18 L56, ce dernier chiffre définissant la longueur du tube (soit 56 fois le calibre).

Il doit servir pour l'artillerie antiaérienne, la Flak, et prend comme nom le 88 Flak 18. Il est utilisé avec succès pendant la guerre d'Espagne 1936-1939, mais de petits défauts apparaissent un poids trop important exige deux essieux, il sera tracté par le SdKfz 7. Il est raccourci pour devenir 88L36.

Durant la campagne de France de 1940 il est utilisé horizontalement et brise l'offensive des blindés Matilda britanniques et des B1bis français.

Il sert ensuite avec brio en Afrique du Nord où Rommel l’utilise avec merveille et en Russie une des seules armes qui pouvait détruire les T-34 et les KV-1.

Le 88mm a une puissance de pénétration excellente de l’ordre de 150mm à plus de 2 km, ce qui lui permettra d’être l'une des pièces d'artillerie les plus connues et la plus efficace de l'Armée allemande pendant toute la durée de la Seconde Guerre Mondiale.

Le succès de cette arme va conduire l’armée allemande à l’utiliser de différentes manières, il va équiper les chars Tigre I, Tigre II, le Nashorn, l’Eléphant et le Jagdpanther.

Le Tiger I possède le vieux 88 court 88L56 tandis que le Nashorn et le Jagdpanther possèdent le long 88L71.

Durant la Bataille de Normandie, le canon de 88 a été l'une de pièces d'artillerie la plus utilisée par les Allemands et la plus redoutée des chars alliés. Sa portée est 3 à 4 fois plus importante que les canons adverses et sa capacité de perçage de blindage reste la même malgré la distance.

En août 1944 il y a 10705 Flak 18, 36 et 37 en service.

Le canon anti-char 88mm dans sa version PAK 43 n’a qu’un homologue à peu près à son niveau chez les alliés, le 76/55 britannique qui équipe le Sherman Firefly et le chasseur de char Achilles. Les USA mettent alors en ligne le 90 mm du M26 Pershing et les soviétiques la série des JS avec des calibres atteignant 122 mm.

Publié dans histoire-et-miniatures

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article