Coup de gueule

Publié le par Lannes

Je suis vraiment énervé que pour le 6 juin ceux qui gouvernent mon pays n'aient pas eu la politesse et l'intelligence d'invité la Reine d'Angleterre, la seule encore vivante qui est vécue et participé à la Seconde Guerre Mondiale.
J'ai honte aussi vis à vis des Britanniques et du Commonwealth qui sont tombés par centaines de milliers durant les deux conflits mondiaux à nos côtés.

J'ai en ai marre aussi de cette anglophobie basse et débilisante, les cons n'ont pas de couleurs ni de nations particulières. Que l'on aime ou pas les anglais il ne faut surtout pas oublié qu'ils étaient dans le camps de la liberté contre la tyrannie.


Thanks for all english soldiers for your sacrifice.

Je ne fais jamais de politique sur mon blog mais la c'était plus fort que moi.

Publié dans histoire-et-miniatures

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Olivier 03/06/2009 09:50

Méconnaître la Reine revient à méconnaitre la société Britannique, encore terriblement attaché à sa personne. Je le sais, je passe une partie de mes semaines de l'autre côté de la Manche...

fbruntz 28/05/2009 15:08

Attention, il s'agit à l'origine d'une cérémonie franco-américaine à laquelle les anglais ont souhaité participer. De fait, le gouvernement anglais a été invité et sera représenté par son Premier Ministre.Honnêtement c'est une tempête dans un verre d'eau. Il n'y a pas oubli, il n'y a pas gaffe. Juste une polémique inventée pour monter en épingle un non événement.

Stéphane 28/05/2009 11:26

Le rapport ne se situe pas entre la Révolution Française et la seconde guerre mondiale, mais entre la venue et la non venue de la Reine d'Angleterre en représentation officielle en France.Des fois elle veut venir quand elle n'est pas invité et des fois elle ne vient pas lorsqu'elle est invité. Il est là le rapport.Sinon, ton coup de gueule est éminament politique, mais ne porte absolument pas sur ce sur quoi tu veux le faire porter à savoir la mémoire des soldats britanniques. Cette mémoire est honorée à travers la présence du gouvernement élu du peuple anglais et de la présence de leur chef des armées. Le fait que la Reine soit absente n'enlève rien à cela.En revanche, ce qui est plus inquiétant, c'est la tournure que veut donner le gouvernement français à cette rencontre qui est très éloignées des considérations sur la mémoire de la seconde guerre mondiale. En cela,il y a une bonne raison de pousser un coup de gueule à mon avis, mais pas dans la direction que prend le tien.Je partage l'injustice mémorielle des Britanniques vis à vis des État-Unis, je partage aussi leur énervement vis à vis des coup fouareux du gouvernement français (voir son retournement dans cette affaire qui n'est pas sans rappeler le volte face pour la finale de la coupe de France de foot, désolé s'il y en a qui ne voient pas le rapport, mais je trouverai déplacé de l'éclairer ici) mais je serai beaucoup moins d'accord avec eux (les Britanniques) lorsqu'ils essayent de nous faire croire que leurs soldats ne sont pas honorés par ce que la reine n'est pas invité alors que leur gouvernement est bel et bien représenté.Stéphane

Lannes 28/05/2009 09:24

Et je vois pas le rapport entre la révolution française et la seconde guerre mondiale.

Lannes 28/05/2009 09:02

C'est ton point de vue et pas le miens