Nouvelle lecture

Publié le

Voici ma nouvelle lecture, un livre de très haut niveau sur un sujet très très sensible. 

jlucleleu.jpg

Présentation de l'éditeur

Issue de la troupe chargée dans les années 1920 de protéger Hitler, la Waffen-SS est devenue avec la guerre une composante déterminante des forces armées du Ille Reich, associant au passage son nom au fanatisme guerrier. Surtout, elle est devenue Le symbole de la barbarie nazie à travers les crimes que ses unités ont perpétrés en Europe occupée, à l'image des 642 civils massacrés à Oradour-sur-Glane par la division " Das Reich " le 10 juin 1944. L'ampleur de ces crimes, tout autant que la réputation d'élitisme militaire que La propagande allemande a forgée à l'époque, a occulté des questions pourtant essentielles. Qui étaient ces hommes ? Comment ont-ils été recrutés ? Quelles ont été leurs motivations pour s'engager ? Comment ont-ils été formés, endoctrinés, conditionnés ? À quoi ont-ils été employés ? Comment se sont-ils comportés, sur Le champ de bataille comme dans leurs missions de répression ? Et finalement, quel fut le rôle réel tenu par la Waffen-SS dans la société allemande en guerre ? S'appuyant sur des fonds d'archives allemands d'une exceptionnelle richesse, ce livre offre la première histoire totale des soldats SS. Loin d'une légende souvent complaisante ou des idées reçues, s'attachant aux anonymes comme aux dirigeants, Jean-Luc Leleu a brossé une fresque qui fera date.

Biographie de l'auteur

Jean-Luc Leleu est ingénieur de recherche au CNRS (Centre de recherche d'histoire quantitative de Caen). La thèse qui a inspiré cet ouvrage a reçu le Prix d'Histoire militaire du ministère de la Défense.

Publié dans histoire-et-miniatures

Commenter cet article