Nouvelle lecture

Publié le

Voici ma nouvelle lecture du moment, Stratégie,  de Basil-H Liddell Hart (Auteur), Lucien Poirier (Traduction).


strategie.jpg

Présentation de l'éditeur
Il n'y a guère, en matière de stratégie, de plus grand nom que celui de Liddell Hart. Ses conceptions, souvent prémonitoires, ont joué un rôle déterminant, des deux côtés, lors de la dernière guerre. Ce livre qu'il a consacré à l'histoire de la stratégie est devenu un classique en raison de sa méthode, de sa hauteur de vues, de sa rigueur spéculative. Il met aussi en œuvre une érudition sans faille, des batailles de l'Antiquité et du Moyen Age jusqu'aux guerres de l'époque moderne. C'est toute la psychologie du combat que le livre de Liddell Hart met en cause, en nous guidant, avec maîtrise, dans les entrelacs de la moins hypocrite de toutes les sciences. L'introduction du général Lucien Poirier, l'un des pères de la stratégie nucléaire française, constitue un guide de lecture lumineux pour cet ouvrage de référence.

Biographie de l'auteur
Basil H. Liddell Hart, l'un des plus grands maîtres en matière de stratégie militaire, a notamment publié une Histoire de la Seconde Guerre mondiale qui fait référence.

Publié dans histoire-et-miniatures

Commenter cet article

Lannes 01/01/2008 20:29

BonsoirMerci pour le commentaire, je suis entièrement d'accord avec vous, il ne voit que comme un britannique avant 14, c'est  à dire taper là où l'adversaire est le plus faible.De plus la partie navale est complètement oubliée pour un british c'est fort :-))

dauriac 01/01/2008 20:22

Je suis beaucoup plus septique sur Liddell Hart, que l'on peut qualifier de stratège mais de là à en faire le plus grand.....Liddell Hart a surtout été le conseiller des hommes politiques anglais avant guerre et il a été très influent sur l'absence de réarmement de cette nation et même sur "les bâtons mis dans les roues françaises". A l'époque il a même soutenu que les britaniques ont eu tort d'envoyer des troupes en 14 en France!!!Hart était le défenseur de la Brtitsh way in warfare et encore seulement terrestre car il a négligé gravement l'aspect maritime des choses.